Eva Joly et notre fête nationale

Les attaques antimilitaristes d’Eva Joly sont ridicules et déplacées. De plus, elles sont indignes d’une personne qui aspire aux plus hautes fonctions car elles divisent les Français à un moment où ils communient autour de la célébration de l’évènement fondateur de leur nation. Il y avait de plus ce jour-là une réserve à garder vis-à-vis des 6 soldats tués en Afghanistan. L’heure n’était pas à la polémique.

Eva Joly est-elle intégrée ?

Elle a montré son intégration en luttant contre la corruption puis en se faisant accepter par les Verts qui l’ont élue candidate. Mais patatras ! Voilà qu’elle renie la France pour proposer une idée inspirée de sa Norvège natale et qu’elle voudrait plaquer à notre pays. Sur ce point, Fillon a raison de dire qu’elle méconnaît nos traditions et notre histoire. Bien sûr, il a fallu que les gauchistes sautent sur cette occasion pour hurler leur indignation en pleine affaire DSK (leur ami qu’il soutiennent tant). Ils ont opté pour l’interprétation la plus radicale des propos du premier ministre. Tant pis pour la mauvaise foi tant que ça permet de faire du bruit dans les médias.

Une fête binationale !

Quand on a fait le choix de la binationalité, on a à faire la preuve de son attachement pour le pays d’adoption. Ce genre de déclaration inepte ne va pas dans ce sens. Ce qui se fait en Norvège est une chose, les traditions françaises en sont une autre. Quoi qu’on dise, Eva Joly est binationale et donc moitié norvégienne moitié française.

Vers une candidature à la Coluche ?

Après les attaques en-dessous de la ceinture d’Eva Joly contre Nicolas Hulot pour se faire bien voir des militants les plus à gauche de son mouvement qui se dit d’ailleurs européen plutôt que français, après le saut d’épluchures vidé sur sur la tête de son concurrent (on ne l’a pas entendu dire « je vous demande de vous arrêter ! »), voici donc qu’elle dit n’importe quoi et ce en pleine fête du Quatorze juillet où les Français sont censés se rassembler. Veut-elle jouer les diviseuses ? On en a déjà eu assez avec Sarkozy… La coluchisation du parti d’EELV est-elle en marche ?

Faut-il changer le défilé du 14 juillet ?

Pourquoi faudrait-il choquer les Français en supprimant aujourd’hui une tradition de défilé militaire ? Il me semble qu’il y a des questions bien plus urgentes à traiter , la dette, le chômage, la sécurité économique de la zone euro, la sécurité nucléaire, la sécurité alimentaire, la lutte contre la délinquance…

Faire défiler des enfants rappelle les temps d’embrigadement de la jeunesse. C’est une mauvaise idée. En imposant un choix aussi radical, on dresserait une partie de la France contre l’autre. Je sais que c’est le but de ces partisans qui jettent sans cesse de l’huile sur le feu du clivage gauche-droite pour tirer les marrons du feu, pour leur propre bénéfice. Mais combien de dégâts collatéraux pour une idée !

Je crois qu’il faut intégrer la question des défilés dans la question plus générale des économies à réaliser. Il ne me paraît pas indispensable d’exhiber autant d’armement au Quatorze juillet. On peut très bien alterner les exhibitions : les corps d’armée défileraient une année sur deux, ce qui réduirait la facture annuelle et permettraient de mieux mettre en valeur ceux qui défilent. On peut par ailleurs adjoindre des manifestations de corps civils de la nation en plus de la police et des pompiers. Prévoir des festivités citoyennes avant et après le défilé.


 

 

 

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
Cette entrée a été publiée dans Non classé. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire