Affaire DSK : nous ne savons rien

Le système judiciaire américain nous déroute. Et pourtant, les séries US auraient dû familiariser avec. Ce système nous déroute dans l’affaire DSK sur plusieurs points, notamment : le peu de cas qui est fait de la présomption d’innocence, les peines cumulables qui peuvent aller – ici – jusqu’à 70 ans de prison, la rapidité de la procédure et les délais très courts. A ce stade de la procédure nous ne savons rien et nous attendons le débat contradictoire sur le fond qui n’a pas encore eu lieu. Nous ne savons rien mais qu’est-ce qu’on en apprend !

Lire la suite de l’article (et les nombreux commentaires) sur Agoravox

 

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
Cette entrée a été publiée dans Société. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire