Chansons du printemps (2) : Lise

Sans lise je m’enlise…

I

Je suis chapardeur
De minutes, d’heures,
Un voleur de temps.
Et de temps en temps,

La Vie me seconde.
Ma main barboteuse
ôte les secondes
Des mains des trotteuses.

Refrain :

Mais j’ai perdu Lise
Par pure sottise
Et je poétise.
Sans Lise,
Mon espoir s’enlise.
Sans Lise.
Comme la Tour de Pise.

II

Je suis détrousseur
Un sacré farceur.
Avec moi Chronos
N’est pas à la noce.

Je lui fais les poches.
Aussitôt j’empoche
Le meilleur du temps,
La plupart du temps.

Refrain :

Mais j’ai perdu Lise
Par pure sottise
Je me banalise.
Sans Lise,
Je capitalise.
Sans Lise.
Je comptabilise.

III

J’étais maraudeur
Des plus beaux instants.
Me voilà rôdeur.
Je n’ai plus le temps.

Il s’immobilise,
Se volatilise.
Quand je réalise
Que j’ai perdu Lise.

Refrain :

Car j’ai perdu Lise
Et le temps s’écoule
Et moi je m’écroule
Et mon cœur s’enlise
Dans le sablier sans Lise.
Je fais mes valises
Pour la Tour de Pise.

Voris Bian 12 avril 2011

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
Cette entrée a été publiée dans Mes créations musicales et poétiques. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire