Le grand araboralbol

Ils avaient sonné l’halali
De tous les dirigeants honnis.
Le vieux président Ben Ali
Et le chef égyptien Hosni
Les ont tellement fait rager
Qu’ils se sont tous ensauvagés.

Les loups, ououh! ououououh!
Les loups vont gagner leur pari.
Sans la vieille France, la Germanie.
Les loups vont gagner leur pari.
Fini de rire ! Sur la place Tahrir,
On se bat comme en Tunisie.

On leur avait coupé Internet,
On leur avait frappé sur la tête
Frappés à mort, ça s’lève encore
Même après quelque trois-cent morts.
Ne les arrête aucun couvre-feu
Il ne sert plus à rien de faire feu… alors

Les loups, ououh! ououououh!
Les loups vont gagner leur pari.
Sans la vieille France, la Germanie.
Les loups vont gagner leur pari.
Finis de rire ! Sur la place Tahrir,
On se bat comme en Tunisie.

Voris Bian

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
Cette entrée a été publiée dans chansons - slams - humour poli politique, International. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire