Huguette et l’Angolagate

I

Elle a tout vu, Huguette,
Du Watergate à l’Angolagate.
Et ça la laisse muette, Huguette.
Mais toujours gaite.

Huguette,
Ce qui la rend gaite,
C’est la farigoulette
Que ses vieilles mains guettent
Sur le marché des Minguettes.

Refrain :

A la télé, on passe quoi ?
Ah, c’est encore l’affaire Pasqua.
Dernier degré sur l’échelle de l’humanitude.
Elle retourne à ses habitudes.

II

Elle s’en fout, Huguette,
De l’Iran-gate et du Karachigate.
Mais elle est en alerte, Huguette.
Et toujours gaite.

Huguette,
Ce qui la rend gaite,
C’est le souvenir de la guinguettte
Où elle dansait la tanguette
Du temps de la Mistinguett.

Refrain :

A la télé, qu’est-ce qu’on voit ?
Tapie qui donne de la voix.
Dernier degré sur l’échelle de l’humanitude.
Elle retourne à ses habitudes.

III

Ce qui la rend gaite,
C’est son homme au sourire Colgate,
Qui l’embrassait sur l’Golden Gate,
Son tatouage « never forget ».

Elle a connu, Huguette,
La passion sur le Golden gate.
Toujours le cœur en alerte, Huguette.
Elle est toujours gaite.

Refrain :

A la télé, c’est la Star Ac
Et une vieille affaire Chirac.
Dernier degré sur l’échelle de l’humanitude.
Elle retourne à ses habitudes.

IV

Elle regarde pas, Huguette,
Ni les vedettes ni les Stargate,
Ni les cinglés de la braguette.
Elle préfère acheter sa baguette.

Huguette,
A toujours le cœur en goguette.
Et te taille la mort en languettes !
A son étal, le chaland guette.
Oui, mais pas elle, non pas Huguette !

Refrain :

Alors demain il se passe quoi ?
Elle s’en fiche comme de Charles Pasqua.
Huguette retourne à son humanitude.
Vivre le reste de ses habitudes.

Voris Bian

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
Cette entrée a été publiée dans chansons - slams - humour poli politique. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire