Le Rom en feuilleton de l’été

C’est avec grande sévérité
Qu’une branche de l’UMP, à la sève héritée
De Vichy et du Front national,
Fait des Roms un fléau national.

Mendicité,
« Bandicité »,
Seraient les deux mamelles
De la Romanichelle.

Ces Roms de vérité
Pour le gouvernement
Qui d’habitude ment
Et montre là sa vérité.

Ces Roms de vérité
Nous montrent le visage hideux
De l’injuste sévérité
Qui s’abat – ni une ni deux –

Sur les plus faibles sans vergogne
Aux cris de « Dehors la charogne ! »
Voici venu le temps des politiciers (*),
Au cœur de pierre carnassier.

Voilà pourquoi je reste au MoDem
Qui sert les valeurs de la France
Et ne convoite pas le diadème
D’une pensée décomplexée ou des naïves bien-pensances.

(*) contraction de « politicien-policier, justicier »

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
Cette entrée a été publiée dans chansons - slams - humour poli politique. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire