Gisèle qui sous la pierre gisez

Elle gisait là, Gisèle
Dans son gisant électrisant,
Sous la pyramide, à Gizeh.

Cachée sous la pierre à Gizeh
Par les soins d’un prêtre avisé.
Loin des appétits aiguisés.

Ainsi Gisèle, là, gisait
Dans un bain de vie bouillonnant.
Sous la pyramide à Gizeh.

Quand la matière de Gizeh
Tout-à-coup, vous énergise, elle,
Vous insuffle la vie, Gisèle.

Par un prodigieux gisement,
Un grand geyser énergisant.
Qui vous enlève du gisant.

Ci-git maintenant Gisèle
Sur un tapis de giselle.
Gisèle, ah si j’osais Gisèle…

Voris Bian 30 janvier 2012

 

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
Cette entrée a été publiée dans Mes créations musicales et poétiques. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire