Le malandrin des alexandrins

Bon après tout ! Encore une petite chansonnette. Plus légère et grivoise cette fois.

I

Pour ma muse,
Je suis Louis Mandrin.
Car j’ai la ruse
D’un malandrin.
Si mon butin, elle le refuse,
Je butine des alexandrins.

Refrain (un peu tout pourrite pour le moment):

Malandrin des alexandrins,
C’est là mon nom et mon destin.
Je lui écris des billets en vers
Lorsque j’ai le cœur a l’envers.

II

Pour ma muse,
Je suis Arsène Lupin
Je m’amuse
Comme un turlupin.
Si elle veut pas de mes quatrains
Je n’me jetterai pas sous le train.
Car….

Malandrin des alexandrins,
C’est là mon nom et mon destin.
Je lui écris des billets en vers
Lorsque j’ai le cœur a l’envers.

III

Pour ma muse,
Je suis un trousseur.
De vers qui fusent
Et détrousseur.
Et si à moi elle se refuse,
J’lui déclame des alexandrins.

Malandrin des alexandrins,
C’est là mon nom et mon destin.
Je lui écris des billets en vers
Lorsque j’ai le cœur a l’envers.

Voris Bian 12 janvier 2012

 

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
Cette entrée a été publiée dans Mes créations musicales et poétiques. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire