Le baiser du malappris

I

Mon cœur est comme un réservoir
Qui s’emplit de vous à vous voir.

Longtemps, j’ai fait le plein de vous.
Aujourd’hui je me plains de vous.

Moi qui m’étais de vous épris,
Aujourd’hui j’en paye le prix.

Refrain :

Car je n’avais pas bien appris,
Appris, appris, apprivoisé

Cette part de vous qui a du prix.
Vous m’en voulez, vous me toisez.

Oui j’ai appris mais mal appris.
Oui je ne suis qu’un malappris.

II

Mon âme était une citerne
De vous dans une vie si terne.

Moi je m’étais de vous empli,
D’un tel poids qu’aujourd’hui j’en plie.

Moi qui m’étais de vous comblé,
Maintenant je me mets à trembler.

Refrain :

Car je n’avais pas bien appris,
Appris, appris, apprivoisé

Cette part de vous qui a du prix.
Vous m’en voulez, vous me toisez.

Oui j’ai appris mais mal appris.
Oui je ne suis qu’un malappris.

III

Moi j’avais fait la pleine étude
De vous jusqu’à la plénitude,

Moi j’avais de vous tout ravi.
J’étais rempli de vous, ravi.

Ayant de vous quitter content,
J’aurai reçu tout mon content !

Refrain final :

Si je ne suis qu’un malappris,
Que de vous j’ai tout mal appris,

Il n’en reste pas moins que j’ai pris,
Appris, appris, apprivoisé

De vous ce qui avait du prix :
Le goût du tout premier baiser.

Voris Bian, 10 décembre 2011

 

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
Cette entrée a été publiée dans Mes créations musicales et poétiques. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire