Quand je n’étais qu’un petit arbre

I

J’étais encore un petit arbre.
Qu’on voulait m’enseigner Racine.

Et plein d’idées dans le marbre
Pour emprisonner mes racines.

C’était au temps du Vieux Chêne.
La télé n’avait que deux chaînes.

II

Je n’étais qu’un petit arbuste
Je devais étudier Rameau.

Et incliner devant son buste
Mes encore jeunes rameaux.

Avant « sous les pavés, la plage »,
Il fallait gagner une image.

III

Je n’étais qu’un petit arbrisseau
Qu’on s’emparait déjà de mes branches.

Pour pas traîner dans le ruisseau,
Je devais étudier Malebranche.

C’était au temps du carré blanc,
De la télé noir et blanc.

IV

Aujourd’hui que je suis un vieil arbre,
J’ ai retenu surtout Dutronc,

Et avant que ma mémoire se délabre,
Je chantonne sur tous les tons

Les chansons de Leforestier
Avant l’oeuvre du forestier…

Voris. Inspiré par l’émission sur Brassens le 24 octobre 2011.

Refrain, pas refrain ? On verra plus tard.

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
Cette entrée a été publiée dans Mes créations musicales et poétiques. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire