Certains rêvent de Syracuse

Pour remercier un certain Genevois qui a fait connaître au monde entier mes chansons, j’ai composé une chanson clin d’oeil. Grâce à Stéphane Bersier, en effet, deux de mes dernières chansons figurent au top mondial de Jamendo en 5ème position de la semaine sur 49 000 albums où la chanson français évidemment d’habitude n’émerge pas . Mais là, si ! Le Portrait de Dorian Gray fait un tabac. Et cela continue. Nos chansons font des centaines d’écoutes par jour et ç a ne faiblit pas. Donc, disais-je, hommage…

Certains rêvent de Syracuse (hommage à Stéphane Bersier)

I

Certains rêvent de Syracuse.
Je comprends qu’ça les amuse.

Et d’autres, ça fait mille ans
Qu’ils attendent de voir Milan.

Moi sur terre je ne rêve
Que d’un seul endroit, c’est Genève.
Comme idéal je ne vois
Que la vie du Genevois.

Laissez-moi vivre à Genève
Car moi jamais je n’ai vu
Jamais je n’ai vu Genève
Lâchez-moi, je n’ai pas bu !

II

Certains visitent la Botte
Ou la république hellene

Moi j’avoue, ce qui me botte
C’est plutôt l’sabot d’Hélène.

J’la déchausserai à Genève
Sur l’air d’une chanson grivoise.
Car je veux que ma jeune Eve
Goûte à la vie genevoise.

Laissez-moi vivre à Genève
Car moi jamais je n’ai vu
Jamais je n’ai vu Genève
Lâchez-moi, je n’ai pas bu !

III

Certains ne jurent que par Rome
Ou les gondoles à Venise.

Parfois une bouteille de rhum
Dispense de faire les valises…

Moi, je m’accroche à mon rêve.
Et non ! ça n’est pas Megève.
Chaque nuit, moi je me vois
Dans la peau d’un Genevois.

Laissez-moi vivre à Genève
Car moi jamais je n’ai vu
Jamais je n’ai vu Genève
Lâchez-moi, je n’ai pas bu !

IV

J’ai plaqué Saint-Paul de Vence
Et même mon ex en Provence.

Je pars avec pour tout viatique
Mon Saint-Graal hélvétique.

ça y est ! J’aperçois Genève.
C’est l’aboutissement d’un rêve.
Mais que s’passe-t-il ? Je ne vois
Pas l’ombre d’un Genevois.

C’est un coup de Geneviève
Elle veut pas qu’je vois Genève
Mais moi jamais je n’ai vu
Jamais je n’ai vu Genève.

C’est un coup de Geneviève
C’est elle qui a caché Genève.
Mais moi jamais je n’ai vu
Jamais je n’ai vu Genève.

Voris Bian
2 juin 2011

 

 

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
Cette entrée a été publiée dans Mes créations musicales et poétiques. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire