Ben Laden : la manipulation US continue

La semaine a commencé avec l’affirmation que Ben Laden est mort. Je dis bien « affirmation » car aucune preuve matérielle n’existe.

Voici que l’on sort de vieilles images vidéos. Mais la tactique consiste ici à convaincre pour faire oublier qu’on ne peut pas prouver l’affirmation que Ben Laden a été exécuté lundi. Ce qui supposerait de prouver deux choses :

1 – que Ben Laden était encore en vie avant le raid
2 – qu’il a été tué lors de ce raid.

Il n’existe pour pour ces deux affirmations gratuites aucune preuve matérielle. Donc on s’efforce de convaincre à coup de propagande et en privilégiant l’usage de l’émotion à l’usage de la raison.

« CBS News a diffusé ce samedi 7 mai 2011 l’une des vidéos trouvées dans l’ultime repaire d’Ousama Ben Laden…. » Voilà ce que répètent en choeur les médias qui n’ont rien vérifié. En fait, cette information est très contestable puisque on n’a pas d’indication précise de lieu ni d’ailleurs de date.

L’ennui, c’est que l’exécution du chef d’Al Qaida avec démonstration de toute puissance de l’Amérique, l’ingérence et le patriotisme obscène américain ont eu le don d’énerver les Talibans qui se jettent dans de nouvelles actions violentes. Bref, Obama a-t-il délibérément provoqué les groupes terroristes en exhumant Ben Laden qui était à peu prés oublié ?

Qui est complotiste ?

L’accusation de complotisme est parfaitement ridicule. On inverse la charge de la preuve en affirmant une chose comme vraie sans apporter aucun élément et à ceux qui contestent on dit « prouvez donc que c’est faux ! » Il est honteux de voir les gouvernements et les journalistes occidentaux tomber dans ce piège grossier.

Négationniste ?

Quant à ceux qui parlent de négationnisme, c’est non seulement insultant mais faux car le négationniste nie la réalité de faits prouvés par des éléments matériels incontestables. Le citoyen qui ne fait que poser des questions tout-à-fait légitimes face à une affirmation proférée comme une parole d’évangile n’est pas un négationniste.

Ces insultes, ces stigmatisations sont indignes de notre démocratie et ceux qui utilisent ces mots pour étouffer toute contradiction sont simplement des fachos.
Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
Cette entrée a été publiée dans International. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire