Producteur, ton gain s’barre… (gainsbourette)

I

T’aurais voulu une chansonnette,
Une fluette, une amourette
Qui passerait à la télévision
Parlant de rêve et d’évasion.

T’aurais voulu une gainsbourette
Qui s’rait chantée par une beurette
Qui gagnerait l’Eurovision.
Sous une incroyable ovation.

Oui mais voilà, cher producteur,
Je préfère rester amateur.
Et le producteur sanguin s’bourre
Au whisky parce que son gain s’barre.

II

T’aurais voulu une belle ballade,
Qu’on écoute sur la promenade
En buvant une limonade
Jolie musique, paroles fades.

T’aurais voulu une dutronnade
Ou alors une sergelamade
Qui chanterait « je suis malade »
Ou bien une jolie sérénade.

Oui mais voilà, cher producteur,
Je préfère rester amateur.
Et le producteur sanguin s’bourre
Au whisky parce que son gain s’barre.

III

Tu dis qu’il y’a pas de plaisir sans gêne.
Mais qu’le gratuit t’met dans la gêne.
Tu veux pour la carrière de Jane,
Que j’écrive « Calamity Jane » !

Tu dis que les nouveaux auteurs
N’ont plus rien à mettre dans l’moteur.
Qu’hélas on trouve plus d’paroliers
Qui soient assez fous à lier…

Oui mais voilà, cher producteur,
Je préfère rester amateur.
Et le producteur sanguin s’bourre
Au whisky parce que son gain s’barre.

Vive la musique gratuite !

Voris Bian sur Jamendo.
Et ses playlistes gratuites.

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
Cette entrée a été publiée dans chansons - slams - humour poli politique, Mes créations musicales et poétiques. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire