La java des centrales atomiques

De dangereux amateurs
Ont fait les réacteurs
Des centrales atomiques.
Partout, ils en ont mis
Et – ça frôle le génie –
Au bord des zones sismiques.
Tout débat écarté,
Ils ont, ces fous à lier,
Fait preuve d’imprudence,
Joué aux risque-tout.
Et ils ont l’impudence
De dire qu’ils contrôlent tout.

Pour faire un Fukushima
Mes enfants croyez-moi
C’est vraiment de la tarte
La question du réacteur
S’résout en un quart d’heure
C’est de celles qu’on écarte.
Pour faire un Tchernobyl
C’est pas plus difficile
Mais rien ne me tourmente
En cas d’inondation
Tant pis ! Pas de solution.
Cela vous tue de mort lente.
Y a rien qui cloche là-d’dans
Puisqu’on fait de l’argent…

Mais nous devant ce résultat
On se dégonfla pas.
On avait trop la trouille,
Au Tribunal on les a traînés
Et devant les jurés
Les voilà qui bafouillent
Messieurs c’est un hasard affreux
Mais on jure devant Dieu
En nos âme et conscience
Qu’en construisant à vue
Nous étions convaincus
D’avoir servi la France.
On était dans l’embarras
Et on les condamna
Puis on les amnistia.
Et l’pays reconnaissant
Les réélurent immédiatement
Tous au gouvernement

Voris Bian parodiant Boris Vian

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
Cette entrée a été publiée dans chansons - slams - humour poli politique, Mes créations musicales et poétiques, Sélections musicales. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire