Les trois banjos

( et pourquoi pas ? :-) )

Au bal à Jo,
On allait voir la bande à Jo
Qui venait jouer du banjo.

Ce n’était pas le Balajo.
Mais une bande de trois gadjos
Qui savaient jouer du banjo.

..

Dans leur groupe, il n’y avait point d’orgue.
Aucun silence, aucun point d’orgue
Dans leur musique, aucune morgue.

Y’avait pas non plus de violon.
Mais ils avaient fait du violon
Ils avaient trouvé le temps long…

..

Au bal à Jo,
On allait voir la bande à Jo
Qui venait jouer du banjo.

Ils n’étaient pas sous les projos
C’était qu’une bande de trois barjos
Qui savaient jouer du banjo.

..

C’est en taule que le plus malingre
S’mit au banjo en violon d’ingres.
Il jouait fort, était pas pingre.

Et pour chasser l’ennui dû au
Temps long fit un duo
Avec le gars du lit du-haut.

..

Au bal à Jo,
On allait voir la bande à Jo
Qui venait jouer du banjo.

On n’y draguait que des cageots
Mais on v’nait voir les trois gadjos
Qui savaient jouer du banjo.

..

Le plus grand et le plus costaud
Qu’avait le visage rougeaud.
Etait faut dire assez pataud.

Mais il fit le troisième larron.
Et cette affaire tourna rond.
Et c’est depuis que nous courons…

..

Au bal à Jo,
Nous allons voir la bande à Jo
Qui vient ce soir jouer du banjo.

Si ce n’est pas le Balajo,
On aime bien le bal à Jo.
On y sait jouer du banjo.

Voris Bian

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
Cette entrée a été publiée dans chansons - slams - humour poli politique. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire