Comment briser l’esprit d’entreprise en France

Comment briser l’esprit d’entreprise en France ? Telle est la question à laquelle le gouvernement a trouvé une réponse infaillible : taxer fortement les autoentrepreneurs même s’ils n’ont pas fait un centime de bénéfice.

Il ne restait plus beaucoup d’amateurs pour se lancer dans le pari risqué de créer une entreprise et, en tout cas, avec une chance de succès pérenne. Le gouvernement a donc joué ses deux dernières cartes : le statut d’autoentrepreneur et la suppression de la taxe professionnelle.

Seulement voilà, il s’avère (comme certains l’avaient d’ailleurs prédit mais sans être entendus…) que ce statut est dangereux et que la taxe supprimée est réapparue sous un autre nom. Résultat : ça va pleurer dans les chaumière des autoentrepreneurs, dernières forces vives assez naïves pour croire encore aux vertus du sarkozisme. Il est à craindre que ce dernier carré dynamique va en sortir meurtri et totalement désabusé. La confiance deviendra impossible à regagner.

Va-t-on accueillir comme une bénédiction le retour de la Gauche avec ses emplois jeunes et ses créations de postes de fonctionnaires ? Quand plus personne en France n’aura confiance pour investir le moindre euro dans la création d’entreprise ? C’est à craindre…

Finalement, le sarkozisme reste le sarkozisme : tout pour les gros – les très gros même – et rien pour les autres. Ou alors juste pour donner le change et au bout du compte les berner ! Car, « ce sont essentiellement les petits revenus non imposables qui vont se trouver pénalisés. » (Gilles Artigues)

A lire :

Article de Gilles Artigues

Article du Monde : « La grogne des autoentrepreneurs »

Message de Mamouchka

30 November 2010 à 16:30

Bonjour,
Votre blog considère mon commentaire comme un spam et le rejette.
Vous serait-il possible, s’il vous convient, de l’insérer vous-même à la suit de votre article ?
Merci d’avance, au cas ou !

mamouchka.

”La difficulté principale est la suivante : la communication qui a été faite sur la mise en place de ce statut.
En effectuant une recherche sur la toile, en lisant bien des petites lignes, il était possible d’être plus informé.
Le problème est que ceux à qui s’adresse le statut n’ont aucune formation ou information mise à jour et détaillée.
Je me permets de mettre des liens pour vous faire toucher du doigt le ”grand écart” dans la gestion de l’information. Il est intéressant de relever la date des interventions.
http://www.auto-entrepreneur.fr/presentation.php
http://www.avocats-strasbourg.com/l-auto-entreprise-loto-entreprise-art61.html
Pour la lecture de l’article 71 de cette loi :
http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000021528998&categorieLien=id
http://auto-entrepreneur.42stores.com/category/La-fiscalite-de-l-Auto-Entrepreneur
Pour les difficultés à insérer ce statut dans l’éventail existant :
http://avocats.fr/space/albert.caston/content/le-statut-de-l-auto-entrepreneur_C565694C-5123-4E49-9404-DCEC0B23EF33

Mamouchka. ”

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
Cette entrée a été publiée dans Non classé. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire