Villepin vilipende

Villepin veut faire du Bayrou dans le texte mais c’est oublier qu’il est co-responsable de la France d’Après (avec son CPE et Clearstream) et qu’il a re-signé à l’UMP.

Il n’est pas un opposant crédible du tout.

Villepin vilipende
Sarkozy qui voudrait qu’on le pende
A un croc de boucher.
Mais Villepin est bouché :
Comme à l’époque du CPE…
« La France d’Après, c’est eux ! »
Vous noterez les guillemets
Non, il ne l’a pas dit mais
Villepin apostrophe,
Met Sarko entre parenthèses.
Cet amoureux des strophes
En prend vraiment tout à son aise !
Il stigmatise Sarkozy
Mais la France d’Après c’est aussi lui.

Ce qu’on retient à son crédit,
C’est son attachement gaullien
Contrairement à Sarkozy
Qui, lui, a rompu le lien.
Parlant de liquider très vite
L’héritage de Mai 68,
Il omit de dire par euphémisme
Qu’il liquidait aussi le gaullisme.
C’est un effet de la Rupture
Faut voir ce que la France avale,
Comme on se moque de sa figure
En réhabilitant Pierre Laval !

En 68, on brisait nos chaînes,
On faisait tomber le Grand Chêne,
Mais aujourd’hui on est aux fers
On nous menotte, comment faire ?
Villepin serait une vipère
Qui dénonce et qui vitupère ?
Sarkozy un drôle de serpent
Qui rampe et qui sait faire le paon,
Qui devant les riches fait la roue ?
Le seul opposant, c’est Bayrou.
Je conclus par : « deviens toi-même
En te construisant au MoDem ! » (*)

Voris Bian.

N.B : Cette partie militante sera retirée du slam ou de la chanson en cas d’album publié.

Refrain si chanson :

Villepin vilipende, pende, pende.
Sarko voudrait qu’on le pende, pende, pende.
Sarkozy cause, cause, cause
Deux hommes pour la même cause, cause, cause.

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
Cette entrée a été publiée dans chansons - slams - humour poli politique. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire