L’attentat au brocoli piégé échoue

Quel drame affreux, mes amis ! Que d’émotion. Notre président vient d’échapper à l’attentat fomenté par un redoutable terroriste genre cornichon. Les journalistes en sont tout retournés et ne parlent plus que de çà, oubliant même qu’ils sont espionnés et cambriolés par leur président. C’est qu’ils ont eu peur pour leur Nicolas.

Après Coupat – « Coupat donc coupable ! »- voici revenir les méchants terroristes d’extrême-gauche. Après tout, est-ce que ça ne vient pas par la poste les colis ? Et qui travaille à la poste de Neuily ? Hein ? je vous le demande : Besancenot ! Et ça vient de chez ces salauds de Grecs bien entendu ! Je serai pas étonné qu’il y ait des Roms dans le coup aussi…

Mais on a beau nous raconter des salades, inutile de se prendre le chou : l’attentat au brocoli piégé toujours échoue parce que l’attentat au brocoli piégé est chou.

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
Cette entrée a été publiée dans Non classé. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire