Comme une algue Woerth

Le ciel peut bien tomber parterre,
Il laissera pas son ministère.
Il est de ceux-là, Eric Woerth,
Qui s’accrochent comme une algue verte,

Comme une moule sur un rocher.
Et il peut même embrocher
Tout journaliste qui disserte
Sur l’affaire qui est découverte.

Refrain :

Comme une algue verte
Protégée du roi,
Woerth est bien accroché.
Moule sur le rocher,
Il va rien céder.
Au pays de s’adapter.

Si tu dis trop de choses sur lui,
Il t’attaqueras pour calomnie.
Si tu donnes une information,
Tu risques la diffamation.

De toute façon tu perds ton temps,
Il a décidé depuis longtemps
Que la réforme des retraites
S’appellera « la loi Woerth » !

Refrain :

Comme une algue verte
Protégée du roi,
Woerth est bien accroché.
Moule sur le rocher,
Il va rien céder.
Au pays de s’adapter.

Oublie l’affaire de Compiègne,
De nos jours, c’est l’argent qui règne.
Laisse tomber les Bettencourt,
L’éthique aujourd’hui n’a plus cours.

Si tu le touches, Sarkozy
L’UMP, tous ils feront bloc.
Ils diront tous que tu débloques
Et te traiteront de nazi.

Refrain :

Comme une algue verte
Protégée du roi,
Woerth est bien accroché.
Moule sur le rocher,
Il va rien céder.
Au pays de s’adapter.

Tu dois savoir que l’algue Woerth,
C’est pire encore que le chiendent
Car ça s’accroche avec les dents.
Tu crois que l’enquête est ouverte

Mais demain elle sera fermée.
Comme une huître elle se fermera.
Au ministère Woerth restera
Et sa réforme passera.

Dernier refrain :

Comme une algue verte,
Aidé par Courroye,
Woerth va tout étouffer.
Disparu l’affaire,
Tu pourras rien faire,
C’est reparti les affaires…

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
Cette entrée a été publiée dans chansons - slams - humour poli politique. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire