HADOPIssance 4, le nouveau jeu de Nicolas Ado puissance 4

(slam écoutable sur mon dernier album de Voris Bian sur jamendo.fr)

 

Le président Gadget et ses talonnettes hadopivotantes a rameuté au Fouquet’s ses meilleurs potes hadopilliers de bars, ses hadopi VIP et ses hadopistards de clubs et de yachts. Il fit de même moult fois pour ripailler à ses garden party avec tous ses hadopicassiettes.

 

Hadopisse plus loin sortit alors son hadopistolet et les arrosa tous pour qu’ils votent pour HADOPI. Les hadopi qui chantent, les hadopivoleuses pas venus faire hadopirouette arrière, les hadopiralènes, et les hadopirahnas. Qui se reconnaîtront tous.

 

Tous les hadopigmalions sont venus hadopicorer et défendre leurs hadopicaillons. Hadopicanthropes mais pas philantropes ! Ils ont céant posé leurs séants et hadopiteusement admis que les hadopic de la Mirandole sont tous sans exception des hadopickpockets qui font de l’hadopillage en règle. Inutile d’hadopignouser pour quelques pignoufs qu’on va foutre au gnouf.

 

Tous ces hadopicoleurs se sont réunis en groupe d’hadopilotage avec en guest star Frederic le Grand qui invoqua avec emphase Hadopirandello, Hadopicasso, entre autres grandeurs, qui se font selon lui hadopigeonner, et il entonna la Marseillaise devant Sa Majesté au nom  de tous les Français d’hadopicardie aux hadopyrénées.

 

Puis ils ont convenu du théorème d’hadopithagore à l’hadopissotière. Du sérieux ! Pas de l’hadopipi de chat ni de l’hadopis-aller. Ce ne sont pas quelques hadopinailleurs ni des hadopisse vinaigre qui les arrêteront. Ils ont jugé à l’infaillible hadopifomètre agréé par le très estimable Figaro. L’hadopilonnage en règle de la presse libre, si elle existe, permettra l’hadopistage au plus près hadopirateurs qu’ils cloueront à l’hadopilori. Ils s’occuperont plus tard, en 2012, de l’ours hadopyrénéen et lui feront bouffer les hadopissenlits par la racine.

 

Sur ce serment, ils se rendirent tous à l’hadopizzeria hadopimentée, arrivant même hadopile poil à l’heure pour terminer leurs hadopicons de bière.

 

L’hadopinochet au sommet de l’hadopiramyde, rejoints par des hadopiverts, se vit offrir un joli hochet. Hadopitié de nous et de notre hadopitance et de nos ados pirates : l’hadopicure fera mal. S’il vous prend des hadopicotements, ce n’est pas la grippe A (dopi), rendez-vous à l’hadopital. Car l’hadopicador a la lance acérée et sera aidé de tous ses hadopistonnés.

 

Ado puissance 4 peut maintenant hadopiaffer de joie dans son hadopijama de luxe avec son jeu tout neuf : Hadopissance 4 !

 

Hadopicétout pour aujourd’hui !

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
Cette entrée a été publiée dans chansons - slams - humour poli politique. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire