Omniprésident bleu ou OVNIprésident vert ?

2012 se réduirait-il à cette alternative ? La reconduction automatique de Sarkozy, grâce à celui qui joua le rôle d’aide de camp du pouvoir aux Européennes, est-elle une fatalité ? Mais d’abord un petit retour en arrière.

L’irruption de la vague verte était-elle prévisible ? bien sûr que oui ! Souvenez-vous de Nicolas Hulot et de la ferveur qu’il créa autour de sa personne lors des Présidentielles. Finalement, il ne s’est pas présenté et qui a récolté les intentions de vote et ses suffrages ? François ! Qu’a fait le MoDem ensuite pour faire fructifier cet électorat volatil ? Pas grand-chose ! La présence charismatique de Corinne Lepage et son action n’ont pas suffi. Mais cette fois, qui a pensé récupérer ces voix ? Le rusé Nicolas Sarkozy. Tiens, pour une fois que ses conseillers font preuve de compétence, voire d’intelligence (non là j’exagère…) !

Est-ce que les carottes oranges sont cuites ? Non ! (z’avez-vu, j’fais comme Sarko les questions et les réponses) D’abord en dessinant ce scénario sinistre, celui d’un chemin tout tracé vers la reconduction automatique du Prince (avec élection comme simple formalité), le pouvoir va désespérer le peuple. Ce même pouvoir a délibérément choisi de désespérer les socialistes puis d’en faire autant avec les démocrates tout en pensant duper le peuple et entretenir son espoir par du spectacle et des mensonges. Là sera son erreur fatale. Car désespérer les militants et électeurs du PS et du MoDem, c’est atteindre le peuple lui-même.

Alors, c’est bien beau ce discours me direz-vous. Certes vous nous rappelez le phénomène Hulot que l’on a négligé, mais comment fait-on à présent ?

Chut ! Les murs ont des oreilles…sarkozistes. Mais ils ne lisent pas dans les cerveaux, alors pensez !

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
Cette entrée a été publiée dans Non classé. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire