Slogans et citations à l’usage des démocrates

Quelques-unes de mes citations pour cette campagne :

– Bayrou ne sera jamais seul parce que si le joker de Sarko c’est Cohn Bendit, le joker de Bayrou c’est le Citoyen ! L’effet Cohn Bendit ne durera qu’un temps, le temps du Citoyen c’est résistant et c’est l’avenir !

– Le pouvoir traite les enfants comme des adultes (1) et les adultes comme des enfants. (1) (réf : arrestation de gamins de Maternelle)

– Quand Cohn-Bendit écrivait « je faisais tout pour qu’ils (ndlr : les petits garçons) dépendent de moi », c’est révélateur d’un sarkozisme récurrent : c’est une façon de subordonner l’électeur à sa toute-puissance

– Votez blanc, votez nul ou votez Cohn-Bendit, c’est pareil ! (2) (Cohn Bendit roule pour Sarkozy pour prendre des voix au MoDem)

– Eva Joly posant pour la photo entre un casseur (Bové) et un ex-casseur (Cohn-Bendit), n’est-ce pas curieux pour une magistrate ?

– Daniel chante sur son clip, Daniel aime les petits garçons : le voilà le Mickael Jackson français !

– Un Airbus frappé par l’orage et c’est le crash,
Un Vert gus frappé par l’orange et c’est le clash.

– « Le bonheur c’est simple comme un pédophile », n’est-ce pas Dany ?

– Au train où va l’autocensure dans les médias, demain, on ne pourra plus dire non plus que Sarkozy est petit.

– En avril ne te découvre pas d’un fil
En mai fais ce qu’il te plaît
En juin, vote citoyen !

– Les soixante-huitards exploraient les limites de la société bourgeoise mais ce n’était pas une raison suffisante pour utiliser les enfants comme cobayes de l’expression de leurs plus vils instincts. En rire aux éclats aujourd’hui, comme le fait Cohn-Bendit (l’autre « décomplexé ») quand on évoque ces fautes n’est pas non plus respectueux des victimes.

– Ce qui m’a choqué, c’est l’exploitation de ce clash par Xavier Bertrand qui hors antenne a jeté la réprobation sur le seul Bayrou. Choquant mais prévisible : pour l’UMP sarkoziste, la morale n’a pas de place en politique puisque l’économie de marché est elle-même amorale et que donc la politique doit s’y plier.

– Un vote alternatif au vote Nagy-Bosca de Cohn Bendit est possible.

– L’avantage de voter MoDem, c’est l’indépendance intransigeante avec le pouvoir en place, et la pluridisciplinarité : le MoDem a plusieurs compétences et pas seulement une compétence environnementale.

– Cette cabale, c’est le signe que Bayrou intéresse. Bayrou et les coups : plus il en prend, plus il apprend, et plus il devient fort. Toutes les fois qu’il doit frapper, il vise juste. Ce n’est pas un amateur !

– Plus Bayrou sera bassement attaqué, moqué et caricaturé et plus cela sera bon signe pour 2012. Regardez Sarkozy ! cela lui a bien réussi.

– Les membres du gouvernement ne sont pas seulement des voleurs : Rachida Dati a dit à un journaliste d’aller « se faire foutre » pour avoir posé une simple question et comme il répéta sa question, elle lui parla de sa mère en des termes qui cachent l’insulte de type banlieue 93. Heureusement, le journaliste n’était pas Zidane et donc pas un adepte du coup de boule !

– Pour l’instant, c’est le MoDem qui fait figure de PS rénové pour beaucoup d’électeurs socialistes déçus qui ne partagent pas les idées des extrêmes.

– (commémoration du débarquement) Ainsi Obama posera-t-il sur la photo officielle entre Charles et Charlatan.

– Le PS chante « la mort en rose » et ça nous fait quelque chose.

– L’UMP montre chaque jour qu’elle est anti-jeunes : RSA, HADOPI, réforme des universités, politique répressive des enfants…La liste est tellement longue que je ne la finis pas.

– L’UMP bande mou et c’est pour ça que ce parti, comme son frérot le FN, abuse des thèmes forts comme l’insécurité. Pour sauver les apparences. L’insécurité, c’est le Viagra de l’UMP.

– A l’UMP, ils ont tellement peur qu’ils ont même un bouclier…fiscal !
C’est le dUMPing fiscal.

– Les conseils de Grison futé encarté chez Sarko : « Jeunes, adhérez à l’UMP ! Et gagnez du temps : devenez vieux tout de suite ! »

– La police de France est vraiment désoeuvrée pour s’y mettre à 6 contre 2 gosses dont un encore à l’école maternelle !

– « Sarkozy je te vois ! » mais, désolé, je te vois toujours pas en président !

– Il m’aurait dit « alors, casse-toi pov’ con ! » Je lui aurais répondu « après toi ! »

– La capacité de révolte et la capacité de rêver sont désormais au centre : elles sont chez les Démocrates !

– Barroso valet rien. Le Citoyen sera tout !

– « A l’Europe ultralibérale et bureaucratique, préférons l’Europe modérément libérale, solidaire et bayroucratique ! »

– « Tu seras citoyen mon fils ! »
– mais non papa, je veux juste consommer, moi !
De toute façon bientôt on consommera et on travaillera le dimanche et on n’aura plus le temps d’aller voter.

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
Cette entrée a été publiée dans Non classé. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire