UMP, force immobile.

S’il y a quelque chose de mobile à l’UMP en-dehors de son patron agité, c’est le recours fréquent aux forces mobiles. Pour le reste, on n’y voit aucune mouvement. L’UMP est un parti de vieux qui n’aime pas les jeunes, un parti sans vie démocratique et sans projet d’avenir.

Les vieux se cramponnent à leur parti fétiche, l’UMP, tandis que les jeunes le fuient comme la peste. Il est vrai que, sauf à s’appeler Jean Sarkozy, adhérer à ce parti est synonyme de mort par étouffement.

Le journal Marianne donne un exemple du problème dans un article du 21 Mai 2009 intitulé « En rase campagne, l’UMP en panne de jeunes » Le journal peint un tableau pitoyable du parti au meeting de Gagny où la liste UMP Île-de-France tentait de convaincre un parterre de têtes grisonnantes de faire venir des jeunes mais chacun convient que l’opération sera difficile, voire impossible, à mener. Heureusement, il y a toujours les combines pour la communication et les médias : on paie des jeunes pour faire le show sur les clips vidéos ; on paie aussi des jeunes en tongues pour faire la caravane de l’UMP l’été. Mais pour le reste, c’est la Berezina. Ainsi, le journal narre de façon délicieuse ce moment où Raoult, maire du Raincy, réveille les morts dans la salle avec ses blagues sur les jeunes de banlieue. Pour garantir l’effet, il a pris soin de faire venir un cas spécial affrété de supporters. « Un rythme lent, immuable et soporifique de vieille berceuse à laquelle ne résiste pas une poignée de militants qui piquent du nez… mais se réveillent pour applaudir Eric Raoult ». N’empêche, il y bien des vieux à l’UMP qui doivent regretter les dimanches de Jacques Martin qui marquaient plus de dynamisme !

Les gentils organisateurs de ce Club Méd du 3ème âge ont tout prévu pour dissimuler le malaise et ils ont entassé les jeunes dans le coin des journalistes pour que ceux-ci ne voient pas trop le parterre grisonnant. Ces jeunes ont sans eu pour consigne de faire du bruit pour attirer l’attention sur leurs traits juvéniles.

A Gagny, le parti sclérosé crie presque victoire : « Il y a plus de jeunes que la dernière fois, se félicite organisateur. Généralement, il n’y en a même pas ! » Et oui, l’UMP est devenue un parti pour personnes âgées en mal de politique sécuritaire. Il faut dire que les vieux n’aiment pas les jeunes selon un sondage publié le 13 mai et réalisé sur Internet par Audirep pour l’Association de la fondation étudiante pour la ville (Afev) : 51 % des Français auraient une « image négative » des jeunes. Mieux : sept Français sur dix estimeraient que les jeunes de 15 à 25 ans sont « individualistes », qu’ils ne sont « ni solidaires » (51 %), « ni tolérants » (59 %), ni « prêts à s’engager pour des causes utiles à la société » (52%).

Et donc la politique de l’UMP, axée sur la sécurité des vieux et des riches n’est pas près de changer d’un iota. L’arrestation de deux bambins par six policiers à la sortie d’une école fait partie des évènements qui devraient rassurer un peu les retraités peureux encartés à l’UMP. Mais il faudra en arrêter bien davantage pour les rassurer tout-à-fait et les mener à voter en masse pour Sarkozy comme en 2007.

Sur les autres aspects, l’UMP demeure une force immobile. Tout débat y est étouffé dans l’oeuf (ceci expliquant peut-être cela : la désaffection des jeunes) Les soi-disant réformes sont des abrogations et des régressions. On pétrifie les choses pour qu’elles n’aient plus nul mouvement ! François Fillon, dont l’image dynamique ne saute pas aux yeux, se fait l’exécuteur des basses oeuvres de son chef vénéré. Pour tout dire, il fait vieux, lui aussi.

L’UMP aurait pu faire ressortir ce qu’il y a de jeune et de porteur d’espoir chez les séniors mais non décidément, il n’en fait ressortir que les mauvais côtés : l’image de vieux proches de leurs sous, défendant leurs biens comme à Fort-Chabrol et haïssant les jeunes.

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
Cette entrée a été publiée dans Non classé. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire