Il faut être absolument post-moderne

On dit qu’on aime lire
Mais on casserait pas sa tirelire
Pour s’acheter le Roi Lear.
Car c’est sur la toile qu’on délire.

De la pinacothèque à la médiathèque,
Tu traînes ton existence high tech,
A peine plus lettré qu’un Aztèque.
T’as l’air d’un anthropopithèque !

Tu es chaque jour plus avide
D’informations sur le web.
Mais tu trimballes ta vie sous vide
Moins riche qu’un habitant de Thèbes.

Tu as sur ton toit plein d’antennes
T’en sais moins qu’un Ancien d’Athènes.
Tu mets partout des paraboles.
Dis, tu n’en pas ras-le-bol ?

Il faut être absolument moderne,
Dit Rimbaud au fond d’une taverne.
Aujourd’hui, tu es post-moderne,
Quand tu regardes Stéphane Bern.

« Débarrasse-toi de ton cerveau, il ne te sert à rien. » Signé : TF1.
« Fuis la bonne musique pour les tubes. » Signé : YouTube.

Voris Bian. Inspiré par ce billet.

 

 

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
Cette entrée a été publiée dans chansons - slams - humour poli politique, Mes créations musicales et poétiques. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire