Le Jour de l’An, je deviens lent

I

Le Jour de l’An
Le jour de l’entente parfaite
Pour moi la vie sera pas r’faite
C’est pas pour moi, le Jour de l’An !

Le Jour de l’An
Je deviens lent,
Très indolent.
Oui je sais que c’est désolant.
Mais j’suis comme ça le Jour de l’An.

II

Le Jour de l’An
Le Jour de l’envolée d’bons sentiments
Le Jour de l’entourloupe gentiment
C’est pas pour moi, le Jour de l’An !

Le Jour de l’An
J’ai pas d’élan,
Aucun allant ni de talent
Pour ça, je reste bras ballants.
Je suis comme ça le Jour de l’An.

III

Le Jour de l’An
Le Jour de l’embellissement
Le Jour de l’enjolivement
C’est pas pour moi, le Jour de l’An !

Le Jour de l’An
Des chœurs bêlants.
Des corps branlants
Et les vapeurs et les relents
C’est pas pour moi, le Jour de l’An !

Le Jour de l’An
C’est le Jour de l’enfer pour moi.
N’allez pas vous en faire pour moi,
Le Jour de l’An, je deviens lent,
Très indolent. Oui je sais que c’est désolant.
Mais j’suis comme ça le Jour de l’An.

Voris Bian 2 janvier 2012

 

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
Cette entrée a été publiée dans Mes créations musicales et poétiques. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire