Adèle n’a pas le temps

I

Adèle, Adèle,
Elle a des larmes,
Qui étincellent dans ses pupilles.
Ça fait son charme.
Elle a les yeux qui pétillent.

Adèle, Adèle,
Elle a des lunes,
Elle a des lunettes sur les yeux.
Ça fait des lunes
Qu’son joli nez trône au milieu.

Refrain 1 :

Adèle, Adèle, on dira d’elle
C’qu’on voudra mais on f’ra pas d’elle
Une beauté froide recluse dans sa citadelle.

II

Adèle, Adèle,
Elle a des lignes,
Qui lui creusent un peu les paupières.
Ça lui souligne
Les yeux qui sont les plus rares des pierres.

Adèle, Adèle,
Elle a des lampes
Pour bronzer sa peau aux UV.
Ça coûte les lampes !
Elle s’épile le moindre duvet.

Refrain 2 :

Adèle, Adèle, on saura d’elle
Ce qu’elle voudra bien dire, Adèle.
La douche froide à celui qui se moquera d’elle !

III

Adèle, Adèle,
Elle a des limes
Pour se manucurer les ongles.
Ses yeux s’animent
Quand avec trois pommes je jongle.

Adèle, Adèle,
Elle a des lèvres
Pour faire de ces pommes trois mots.
Son rouge à lèvres
Les tracent au-d’ssus du lavabo.

Refrain 3 :

Adèle, Adèle, on fera d’elle
Après qu’elle sera morte Adèle
Une saucisse, un boudin, une mortadelle.

IV

Adèle, Adèle,
Elle a des linges
Qui sentent bon l’adoucissant
Des pinces à linge,
Elle en bien cinq ou six cent

Adèle, Adèle,
Elle a des lettres.
Elle en a bien au moins autant.
Ce sont mes lettres.
Qu’elle lira quand elle aura l’temps.

Refrain 4 :

Adèle, Adèle, on voudra d’elle
Comme d’un oiseau qui n’a pas d’ailes (ou « autant que moi j’ai voulu d’elle »).
Mais l’aura pas celui qui ne s’occupe pas d’elle.

Voris Bian 23 décembre 2011

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
Cette entrée a été publiée dans Mes créations musicales et poétiques. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire