La nouvelle chanson française (3) : à la lettre « A »

Je n’ai pas l’intention de faire un inventaire alphabétique de la chanson. J’ai eu envie de m’arrêter à la lettre « A » où l’on rencontre des artistes de talent. Ceci est le troisième volet consacré à la nouvelle chanson française.

Dominique A, pionnier de la Nouvelle scène

dominiquea-1

Né en 1968, Dominique A est l’un des fondateurs de la nouvelle scène française au début des années 1990. Il rompt avec la tradition de la chanson à texte. Il adopte le style rock qui privilégie la musique à l’aspect littéraire.  Il n’écrit donc pas de paroles mémorables, ses textes sont minimalistes. Son premier disque, « Un disque sourd » est autoproduit. La chanson « Le Courage des oiseaux » devint un tube underground. Le succès public vient avec la chanson « Le Twenty-two bar », que l’auteur répudie la considérant mal écrite. C’est l’époque où il vit et collabore avec Françoiz Breut avec laquelle il chante d’ailleurs en duo sur cette chanson. Impressionné par l’album que sort Alain Bashung en 2002 (L’Imprudence), Dominique A ‘explore de nouvelles façons de travailler. Il continue de collaborer avec Françoiz Breut et travaille avec d’autres artistes dont Yann Tiersen pour lequel il assure régulièrement la partie vocale des chansons. Il compose aussi avec Calogero, Kent. Dominique A a influencé de nombreux artistes : entre autres, Miossec, Holden ou Arman Méliès, qui estiment que l’artiste leur a montré qu’il était possible de faire la musique qu’ils aimaient en utilisant le français.

Vidéos musicales :

Le Twenty two bar

Le courage des oiseaux

A écouter sur Deezer : La pleureuse, « Je t’ai toujours aimée »

Amélie-les-crayons : de couleur !

moyenne

Amélie-les-crayons est le nom de la chanteuse de la troupe française éponyme alliant chanson et théâtre. Cette troupe est formée d’Amélie Pham-Van-Cang et de trois musiciens. Née en 1981, Amélie-les-crayons sort d’une formation à l’art dramatique et au théâtre de rue quand elle commence à se mettre à l’écriture de chansons en 1999. Les spectacles s’enchaînant, elle crée le personnage d’Amélie-les-crayons et est rejointe par trois musiciens. Elle met en place un univers qui privilégie les décors et les personnages, comme au théâtre, plutôt qu’un simple spectacle de chansons. Autour du spectacle « Le chant des coquelicots », le groupe sort une première démo en 2002 (Le chant des coquelicots), puis un premier album « Et pourquoi les crayons ? » en 2004. En 2007 c’est un nouveau spectacle qui est créé, « La porte plume » associé à un album éponyme, récompensé par le grand prix de l’académie Charles Cros en octobre 2007

Vidéos musicales :

« La garde-robe d’Elisabeth »

« Le paillasson »

« La valse du danseur de lune »

« Les jours de neige en ville »

Ecouter « Le linge de nos mères »

Constance Amiot veut tracer sa voie comme Tracy

mc-solaar-constance-amiot_opry_2zlz4

Constance Amiot est né en Côte-d’Ivoire. Elle a choisi un style pop-folk acoustique parfois influencé par la world music. Elle a grandi au Cameroun puis aux États-Unis où elle a débuté sa carrière musicale comme pianiste dans un groupe rock. Elle a adopté ensuite la guitare, influencée par des artistes comme Tracy Chapman.

Son premier album fut autoproduit, Whisperwood (2003). Puis est sorti « Fairytale ». Des chansons écrites en anglais et en français sous le label tôt Ou tard en 2007.

Vidéos musicales :

« Clash dans le tempo »

« Le bout du monde »

« Rendez-vous de novembre »

Abd al Malik, c’est du lourd sur du velours

1307816_abdalmalik

Abd al Malik est né en 1975 à Paris d’origine congolaise. Il est rappeur, slameur et compositeur. Après le divorce de ses parents, c’est sa mère seule qui l’élève avec ses six frères et sœurs. Cette vie rude ainsi que les risques de verser dans la délinquance (où il sera entraîné un moment) sont évoqués dans « C’est du lourd ». Abd al Malik choisit son nom de scène en référence à son propre nom de naissance, « Régis », qui signifie « roi » en latin, se dit « Malik » en arabe. Il se marie en 1998 avec la chanteuse Wallen. Il a écrit pour Juliette Greco.

Vidéos musicales :

« Ma jolie »

« C’est du lourd »

« Gilles »

« Gibraltar »

Keren Ann, de sa chambre avec vue

keren-ann-20050519-40795

Keren Ann est une musicienne et chanteuse néerlandaise. elle chante en française et en anglais. Ses chansons se rapprochent d’un style folk. Keren Ann est née à Césarée en Israël. En 1997, elle joue le rôle de Judith, un agent du Mossad, dans le film K, d’Alexandre Arcady, dont elle interprète également la chanson du générique de fin. Elle sort en 2000 un premier album, La Biographie de Luka Philipsen, écrit en collaboration avec Benjamin Biolay. Les deux complices écrivent la même année un album pour Henri Salvador, « Chambre avec vue », qui remporte deux Victoires de la musique en 2001 et porte leurs noms à la connaissance du grand public.

Vidéos musicales :

« Seule »

« Jardin d’hiver »

Ecouter « Au coin du monde » et que la lumière soit !

Guillaume Aldebert

aldebert

Aldebert est né en 1973 à Paris. Aldebert est un garçon qui aura éternellement 10 ans. Bercé par les chansons de Brassens, ses textes évoquent largement la nostalgie de l’enfance (Tête en l’air, Carpe Diem) pas toujours idéale (Rentrée des classes), et vantent la vertu de la paresse (la Méthode Couette). L’artiste manie humour, ironie et naïveté enfantine. Le 27 octobre 2008, il sort « Enfantillages » un album pour enfants et grands enfants auquel participent plusieurs artistes : Clarika, Anne Sylvestre, Steve Waring, Maxime le Forestier, Marcel Amont, Élodie Frégé, Riké (de Sinsémilia), Vincent Baguian, les Ogres de Barback, Amélie les crayons, Yves Jamait et Renan Luce.

Vidéos musicales :

« L’appétit du bonheur »

« L’inventaire »

« Pour louper l’école »

« Le bébé »

Carpe diem

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
Cette entrée a été publiée dans Sélections musicales. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire