Le débat UMP-UMP contre l’Islam est ouvert

L’UMP vient nous dire que le débat sur l’Islam est sous contrôle et qu’il ne peut déraper. Mais cela commence par une ovation pour Zemmour, le fraîchement condamné qui professe d’horribles insanités ! Le coup d’envoi de la campagne ne souffre d’aucune ambiguïté : l’UMP proclame le droit d’exprimer toutes sortes de déjections infectes et racistes sans aucune limite, même pas judiciaires, et donc légales…. Saper les décisions de la justice est même devenu le sport national de l’UMP.

La nomination de Longuet au gouvernement n’est pas non plus un signe d’apaisement et de débat serein et rassembleur.

Sarkozy lui-même en rajoute une couche en faisant la promotion de la religion chrétienne -mais catholique exclusivement – là où il n’aurait dû que s’extasier de la beauté de notre patrimoine commun (géré par l’Etat), là où la question devait se réduire à une question d’architecture.

Il dit « La chrétienté nous a laissé un magnifique héritage, je suis le président d’une République laïque, mais je peux dire cela parce que c’est la vérité, je ne fais pas du prosélytisme ».

Il est vrai qu’il représente le clan des privilégiés où l’on sait ce qu’est l’héritage. On hérite de tout sans avoir rien à faire : les situations, les patrimoines alibabesques. Néanmoins, pour moi, le plus bel héritage, c’est celui de notre république laïque et de nos philosophes des Lumières.

Quoi qu’il en soit, le coup d’envoi a été donné. Ce sera donc un discours nauséabond d’intolérance et un débat UMP-UMP puisque les leaders politiques des autres partis ont refusé l’idée de débat, comme nous avons pu le constater hier soir en regardant « A vous de juger ». Et bien voilà, j’ai jugé.

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
Cette entrée a été publiée dans Non classé. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire