Instant poétique international

Je te donne aujourd’hui ces fleurs

I

Tutto il giorno,
Je te cherche dans les journaux.

Je ne t’y trouve pas.
Mi amiga, donde esta ?

Bist du allein ? Wo wohnst du ?
As-tu oublié nos mots doux ?

Refrain :

Les jours et les semaines
Will not be back again.
Ich habe nicht vergessen
Nos corps enlacés sur la Seine.

II

Tutto il pomerriggio
Je me promène l’air idiot.

No me olvidas, piensa en mi.
Je suis resté ton ami.

Come va ? Come stai ?
Je te retrouverai je suis de taille.

Refrain :

Les jours et les semaines
Will not be back again.
Ich habe nicht vergessen
Nos corps enlacés sur la Seine.

III

Sur ta tombe sont écrits ces vers.
« Amor é fego que arde sem se ver ». (*)

En portugais. C’est pour te plaire
Que je les lisais à Anvers.

Ich gebe dir diese Blumen
Do not forget me i’m your man.

Refrain :

Les jours et les semaines
Will not be back again.
Ich habe nicht vergessen
Nos corps enlacés sur la Seine.

Voris Bian.

(*) « L’amour est un feu qui brûle et qu’on ne voit pas. »

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
Cette entrée a été publiée dans Mes créations musicales et poétiques. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire