La cour des remaniés

Qui c’est qui va gagner
Dans le panier des remaniés ?
Qui c’est qui va gagner
La place près du Timonier ?

Qui c’est qui va régner ?
Qui va signer, contresigner ?
Qui c’est qui va saigner,
Qui va finir excommunié ?

Qui c’est qui sera premier ?
Avec champagne et Grand Marnier ?
Qui c’est qui sera dernier
Et que l’on tiendra éloigné ?

Qui va accompagner
Carla à l’opéra Garnier ?
Qui c’est qu’on va saigner,
Qui devra toujours besogner ?

Qui c’est qu’on va soigner,
Qu’aura droit à tous les greniers ?
Qui devra épargner
Et compter le moindre denier

Qui c’est qu’on va renier,
Humilier et excommunier ?
Et qui va trépigner
Dans l’ombre et va devenir rancunier ?

Qui sera désigné
Pour être honni et calomnié ?
Qui va-t-on éborgner
Ou seulement égratigner ?

Car, quand ça va cogner,
On les verra tous alignés.
On ne va pas leur épargner
La grande bataille des chiffonniers.

Aux chaises musicales,
Qu’animera Gilbert Montagné,
Certains seront résignés,
D’autres joueront les fumiers.

Au pied du Timonier,
Certains joueront du tisonnier,
Au ballon prisonnier.
C’est trop d’la balle les remaniés !

On s’kiffe à mort dans le panier
Mais quand vient le nouveau panier,
On les voit bientôt se magner
Pour être servis les premiers.

Aux pieds du nouveau désigné
Ils se presseront, les remaniés
Troquant leurs mines renfrognées
Pour des sourires moutonniers.

Ils manqueront pas de témoigner
Auprès du nouveau Timonier
Leur dévotion, les remaniés !
Mais ils iront dans un charnier…

Voris Bian.

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
Cette entrée a été publiée dans chansons - slams - humour poli politique. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à La cour des remaniés

Laisser un commentaire