La France d’en-bas lit Verne

La France d’en-bas lit Verne

I

Tu dis que t’as pas de voiture
Que tu peux pas travailler dur,
Que t’as des trous dans ta toiture.

Moi je m’en bats la dure !
Je vais voir Balladur.
Moi je m’en bats la dure !
Je vais voir Balladur.

II

Tu dis que ta vie est un fiasco,
Heureusement qu’il y a l’Unesco.
T’es soutenu par Balasko.

Moi, je m’en bats Lascaut !
Je visite Lascaut.
Moi, je m’en bats Lascaut !
Je visite Lascaut.

III

Tu dis que tu mènes une vie d’moine,
Que tu cherches une solution idoine
Pour pouvoir gagner ton avoine.

Moi, je m’en bats l’avoine !
J’écoute Balavoine.
Moi, je m’en bats l’avoine !
J’écoute Balavoine.

IV

Tu dis qu’t’es atteint du virus,
Que la vie c’est comme les poupées russes,
Que tu joues à la roulette russe.

Je m’en bats les Russes !
Je vais aux ballets russes.
Je m’en bats les Russes.
Je vais aux ballets russes !

V

Maintenant à toi !

Tu dis qu’la vie des Français te concerne,
Malgré le moral des ménages en berne,
Tu travailles trop et t’as des cernes.

Moi, je dis « balivernes ! »
L’île d’Arros : l’île mystérieuse ?
Moi, je dis « balivernes ! »
La France d’en-bas lit Verne

Tu dis que t’as sauvé des otages,
Que t’as fait un plan de sauvetage
Pour l’économie des ménages.

Moi je m’en bats l’otage.
Tu seras en ballotage…
Moi je m’en bats l’otage.
Tu seras en ballotage…

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
Cette entrée a été publiée dans chansons - slams - humour poli politique. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire