L’AME ou comment l’UMP se fout de nous !

(complété à 17 h 47)

L’AME, c’est l’aide médicale de l’Etat. Cette forme d’assistance a subsisté tandis que l’AMD (aide médicale départementale) est devenue la CMU gérée par la Sécurité sociale. L’AME permet aux étrangers en situation irrégulière disposant de moins de 634 euros par mois et étant sur le territoire depuis au moins 3 mois de se faire soigner gratuitement.

Le 30 octobre dernier a été voté un amendement au projet de loi de finances mettant en place un droit d’entrée de 30 euros à l’AME.

Mais, il se trouve que je connais le problème pour avoir été pionnier en créant dans mon département l’une des toutes premières carte médicale (ou « carte santé ») dans les années 80. C’était avant le RMI et avant la CMU. A l’époque, j’avais pu constater que ce qui est souvent affirmé est vrai, à savoir que la prévention évite des hospitalisations lourdes qui nous reviennent beaucoup cher que la prise en charge de droits d’entrée.

Il est absolument certain que cette contribution de 30 euros exigée de la part d’une population précaire et particulière entraînera des dépenses de santé supplémentaires. Le gouvernement d’ailleurs le sait mais son but c’est de faire de la démagogie pré-électorale comme avec les Roms. Tant pis, nous paierons les conséquences de sa communication en mettant une nouvelle fois la main au portefeuille….

Pour mieux montrer à quel point l’UMP se fout de vous, je rappelle que la loi de finances rectificative pour 2002 a instauré un ticket modérateur, c’est-à-dire une participation de l’assuré AME à ses frais. Mais le décret d’application n’est jamais paru. Pourquoi ? Pour la raison que j’ai indiquée ci-dessus : le risque de faire monter les dépenses hospitalières.

Aujourd’hui, le gouvernement agit donc par opportunisme électoral. D’ailleurs, il aurait pu se contenter de publier ce décret qui attend depuis 8 ans ! Mais cela serait passé inaperçu. Il préfère faire du bruit pour les beaux yeux des électeurs de l’extrême-droite (qui ne sont pas si idiots qu’il le pense…)

L’AME joue un rôle important de santé publique pour éviter la propagation des maladies contagieuses. La tuberculose revient en force, même la gale (à Paris en 2009, une épidémie de gale qui avait frappé un camp d’exilés afghans a pu être éradiquée efficacement grâce à l’aide médicale).

Le sida et la grippe H1N1 sont des fléaux mortels. Réduire l’accès à l’AME revient à accentuer ces risques. D’autant plus que la politique du gouvernement les a déjà aggravés en rejetant dans la clandestinité nombre de demandeurs d’asile et en terrorisant les sans-papiers dont certains n’osent plus se rendre chez le médecin. Il est facile de dire qu’on appliquera la gratuité pour les risques de contagion mais si les malades attendent le tout dernier moment pour se soigner et venir à l’hôpital, des contaminations seront intervenues dans le laps de temps. Et comment saura-t-on que les malades seront porteurs de maladies contagieuses si aucun médecin ne les a vus ? Je vous le demande…

Si on veut faire des économies, il faut lutter contre les fraudes et cesser de délivrer des attestations AME papier faciles à falsifier. Il faut aussi prévenir et lutter contre le trafic de certains produits.

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
Cette entrée a été publiée dans Social. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à L’AME ou comment l’UMP se fout de nous !

  1. delaporte dit :

    il est plus facile pour le gouvernement de sauver Hermès et LVMH ,plutôt que des français en difficultés, vivement 2012

  2. fedarbe dit :

    Relisez votre commentaire et vous verrez que l’AME n’est pas destiné aux français et c’est là , tout le problème

    Vivement 2012

  3. delaporte dit :

    @fedarbe:

    je ne voit pas ou est le problème, puis que ces étrangers comme vous sous entendez qui bénéficie de l’AME vont sans doute occuper des travailles que les français ne veulent pas faire comme : « la pelle et la pioche » et donc vont de tout façon cotiser chers monsieur !

Laisser un commentaire