Nicolas le casseur de Neuilly

A Neuilly-sur-Seine, il est à la tête d’un célèbre gang :
Le gang du Fouquet’s. Servi par de puissants intérêts étrangers, il décime les bandes rivales.

Elu grâce à de riches mécènes, soi-disant parce qu’il le vaut bien,
Il a pris son destin en main mais, ce qui est grave, le nôtre aussi !

A notre tour, nous avons de quoi nous faire des cheveux et qui nous paiera le shampooing ? Pas Loreal !

Il fait des raids, des descentes : contre les jeunes des banlieues concurrentes, les marins-pêcheurs, les Noirs de Dakar, les athées, les pédés, les gamins de maternelle, les fonctionnaires, les journalistes, les juges, les représentants européens, les immigrés, les Roms…et maintenant aussi les salariés cotisants !

Il casse aussi ! Au Kärcher,
Au mixeur,
Au rouleau compresseur,
Car Nicolas est un casseur !

Moi, je vous le dis : « les casseurs n’auront pas le dernier mot. Parce que dans notre démocratie, il y a des tas de moyens de s’exprimer, mais la violence la plus lâche, la plus gratuite, ça, ça n’est pas acceptable. »

Le gouvernement devrait recourir cet après-midi au Sénat à la procédure du vote unique sur la réforme des retraites afin de faire adopter au plus vite le projet de loi. Non, vraiment, cela n’est pas acceptable !

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
Cette entrée a été publiée dans Mes créations musicales et poétiques. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire