Blocus et blokhaus

Terré dans son blockhaus,
Sarkozy fait passer en force
Une loi contre le pays
Et contre la Démocratie.

Par peur du peuple,
Et caché comme un pleutre
Il craint le peuple
Il craint l’émeute.

Refrain :

Blocus et blockhaus,
Sont les signes d’une France qui bloque,
Blocus et blockhaus,
Mais ce gouvernement débloque !

Planqué dans son bunker,
Sarkozy veut frapper au cœur
De la France qui se lève tôt
Et qu’il veut clouer au poteau.

Servile, fourbe et poltron,
Le premier valet des patrons,
Est un rude homme
Qui crache sur les référendums.

Refrain :

Blocus et blockhaus,
Sont les signes d’une France qui bloque,
Blocus et blockhaus,
Mais ce gouvernement débloque !

Ventre à terre vers son Q.G,
Sarkozy se met à songer
Que sa réforme est opportune
Car son frère se fera des tunes

Avec les grands fonds de pension.
Il est très fier de son action.
Tout comme il compte sur son fils
Pour cumuler les bénéfices.

Refrain :

Blocus et blockhaus,
Sont les signes d’une France qui bloque,
Blocus et blockhaus,
Mais ce gouvernement débloque !

Bien à l’abri dans sa casemate,
Sarkozy évite les tomates.
Il manipule à l’envi
Les médias, et ses envies

Passent avant les besoins des gens.
Tout comme celles du prince Jean.
De son père, de Carla Bruni
Tout-à-coup il se rembrunit.

Le dernier sondage qu’on lui tend
N’est pas conforme à c’qu’il attend.
On lui prédit qu’il sera deuxième
En 2012 derrière Le Pen…

Refrain :

Blocus et blockhaus,
Sont les signes d’une France qui bloque,
Blocus et blockhaus,
Mais ce gouvernement débloque !

Voris Bian.

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
Cette entrée a été publiée dans chansons - slams - humour poli politique. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire