La chanson de l' »Auvergnat »

Elle est à toi cette chanson
Toi le rebeu qui sans façon
A quitté les gens d’l’UMP
Qui te marchaient trop sur les pieds.

Toi qui a subi Hortefeux quand
Militantes et militants,
De ce clan mal intentionné,
T’avaient bien ricané au nez.

Il t’avait traité d’Auvergnat
– ce n’est pas une insulte encore –
Mais dans ton âme, résonnent encore
Ces mots qui volaient plus que bas.

Toi l' »Auvergnat » quand tu mourras
Quand le croqu’mort t’emportera
Qu’il te conduise à travers ciel
Au père éternel

Elle est à toi cette chanson
Toi le rebeu qui sans manières
T’es vu traité comme serpillère
Par le ministre de l’immigration.

Ils n’avaient pas de quoi êtr’ fiers
Mais ils ont tenu dur comme fer.
Et bien ça qui t’a pas plu.
Dieu sait qu’on ne te le fera plus.

Le parquet trouva ça normal :
« C’est une forme d’humour banal ».
Si ma chanson n’est pas du rap,
Elle n’en soutient pas moins MRAP.

Toi l' »Auvergnat » quand tu mourras
Quand le croqu’mort t’emportera
Qu’il te conduise à travers ciel
Au père éternel

Les faits :

Le jeune militant UMP raillé en 2009 par le ministre de l’intérieur Brice Hortefeux, qui avait été condamné pour racisme à la suite de ces propos, a annoncé, lundi 23 août, sa décision de quitter le parti majoritaire. Amine Benalia-Brouch, qui annonce sa décision sur son profil Facebook, a expliqué à Reuters qu’il révélerait ultérieurement les raisons de son choix. « Il y a des choses qui ne m’ont pas plu », a déclaré le jeune homme.

Rappel : La chanson des Auvergnats » par Voris

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
Cette entrée a été publiée dans chansons - slams - humour poli politique. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire