Ils appelleront Eva Joly

« Ils », ce sont les Verts. Ils ont décidé de laisser la voie libre à Eva Joly pour l’élection présidentielle de 2012. Corinne Lepage est écartée. Il n’y a pas de place pour deux leaders centristes. Corinne Lepage ne se représentera donc pas.

Voici la présidente de Cap21 reléguée au rang de leader honoris causa des Verts. Sa place au sein de ce mouvement est purement honorifique et vise à capter peut-être des voix du MoDem.

Evidemment, Madame Lepage apprécie modérément le piège où on l’a fait tomber : « Je crains un virage trop à gauche, avec par exemple la position des Verts sur les retraites et cela me paraît très loin des positions de Daniel Cohn-Bendit. » Eh oui, vous avez signé un pacte avec les gauchistes, Madame Lepage !

Mais d’autres tensions persistent au sein de ce groupuscule momentanément gonflé comme la grenouille de la fable. Ces tensions vont-elles s’effacer le temps d’une campagne ? Et si c’était pour les faire taire, cette candidature unique et prématurée d’Eva Joly ?

On nous cache tout, on nous dit rien. Mais les Verts sont sur la bonne voie pour faire un PS bis avec ses couteaux tirés et ses coups bas.

En attendant, vous me connaissez, je préfère le dire en chanson :

On appellera Eva Joly {x2}
Pour préparer l’grand Rendez-vous,
Pour un mandat présidentiel sur ses ailes
« On voudrait tous voter pour vous, mammy.

Oui, c’est ça vous m’avez compris
Alors dites-moi oui »

On appellera Eva Joly
Qui rêve de voler la nuit
Partir voir le soleil
Et qui aime voler dans les plumes,
Du président Sarkozy.
« Oui, c’est ça vous m’avez compris
Alors dites-moi oui »

Mais y a tant de choses à voir avant
De partir pour le firmament
Y a tant de Lepage à tourner
La campagne fait que commencer
Y a tant de voix à taire avant
De partir pour le firmament
Y a tant de jours et tant d’ennuis
Pour Europe écologie

Y’a des rancœurs à taire avant
Des Verts rêvent d’être président.
Eva Joly fera des bonds
Si vous lui chantez ma chanson

On appellera Eva Joly {x2}
Jean-Vincent Placé dit qu’elle est vieille.
Il ne montera pas sur ses ailes
Sur la route du paradis

Prends le temps de vivre ta vie
Ma petite Eva Joly.
Tu sais dans les pages rêvées.
Les Français ne sont pas pressés…

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
Cette entrée a été publiée dans chansons - slams - humour poli politique. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Ils appelleront Eva Joly

  1. Oui, Corinne Lepage est tombée dans ce piège, étonnant pour cette femme intelligente car c’était assez prévisible (mon dernier billet) mais peut-être la recherche d’une place de présidentiable..?
    Très bien votre texte sur l’actualité des Roms.

Laisser un commentaire