Qu’on se rassure, les banques vont bien !

Si, comme moi, vous voyez surgir de plus en plus tôt vos fins de mois difficiles, vous serez peu sensible à ce message adressé par le gouvernement des Shadocks au peuple des Lapins crétins (oui, c’est ainsi qu’ils nous voient…)

Si comme moi, vous avez lu dans la presse (par exemple ici dans Le Monde) que ce sont des résultats de tests arrangés, vous ne vous joindrez pas au chœur des propagandistes qui crient « bravo ! bravo ! »

Enfin, si comme moi, vous n’êtes pas dupe des chiffres optimistes annoncés sur l’état de santé de l’économie et des prévisions de la réduction de la dette de l’Etat (les experts ont dû absorber une grande quantité d’euphorisants pour en arriver à de telles projections !), alors vous aurez la bonne idée de rester prudent et de ne pas céder aux sirènes de l’angélisme ni à l’appel de l’UMP (Union des Micro Partis).

Les rentrées d’argent de l’Etat déclinent. Et pour cause, les contrôles fiscaux rapportent de moins en moins. C’est qu’il ne faut pas contrarier les amis riches adeptes de la fraude fiscale. Et encore moins les Bettencourt qui ont la chance de passer au travers de toute inspection. Les rentrées d’argent déclinent dis-je et donc vous allez payer plus. Nouvelles taxes, accroissement des impôts, nouveaux sacrifices (il faut bien que quelqu’un les fasse et comme ne ce peut pas être les riches).

Dans un contexte de morosité économique dont on ne voit pas le bout, le gouvernement ne trouve rien de mieux que de réduire le nombre de contrats aidés et de réduire sa participation financière à ces contrats, de rogner sur le pouvoir d’achat des classes moyennes et basses. Ainsi, l’allocation pour adulte handicapé sera revalorisée moins que la promesse solennelle de Sarkozy l’avait annoncé (mais bon, les promesses…). L’aide aux étudiants réduite ou supprimée (la prostitution estudiantine s’en portera mieux. Mais bon, le souci des mœurs…) L’ai de au logement sera drastiquement revue à la baisse. Etc.

Mais qu’on se rassure, les banques vont bien ! Mais vous comment allez-vous au fait ? Oui, je sais, Sarkozy a oublié de vous le demander le 13 juillet quand il est intervenu sur France 2 pour parler de lui, de son ami Woerth, de ses amis riches et encore de lui, de lui, de lui. Mais je vous rassure Sarkozy va bien !

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
Cette entrée a été publiée dans Non classé. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire