Un espace citoyen démocrate, incluant l’écologie, c’est la voie nouvelle !

« Le centrisme ni-droite, ni-gauche ne colle plus à la réalité contemporaine, c’est pour cette raison que je me bats pour la construction d’un espace écolo-démocrate, c’est la voie nouvelle« , dit Corinne Lepage. A mon sens, elle se trompe dans les grandes largeurs parce que le fait écologique et la prise de conscience de ce fait relèvent de la responsabilité du Citoyen. Or, l’idée de Citoyen n’est ni de droite ni de gauche.

Corinne Lepage commente le score des élections pour le Mouvement Démocrate et cela commence mal : elle énonce une liste de critiques sans jamais admettre sa part de responsabilité dans l’échec du MoDem aux élections régionales : « On a eu le sentiment que le parti a été sacrifié dans cette élection à l’obsession présidentielle de François Bayrou. Ce qui est arrivée hier soir n’est pas la faute des militants, des têtes de liste, des valeurs démocrates, c’est la responsabilité du président dans sa stratégie générale », a-t-elle lancé. « Mais il y a aussi des causes extérieures » à notre échec, une radicalisation, une bi-polarisation de la vie politique française et une crise du politique qui ne répond pas aux problèmes des gens.

Bref, c’est la faute de tout le monde sauf la sienne ! Cette incapacité à l’introspection et à l’autocritique la rend peu crédible à mes yeux. Mais si cela s’arrêtait là…

Corinne Lepage propose de se rassembler derrière la gauche (sauf en Aquitaine où Jean Lassalle a obtenu 10,43% des voix et peut se maintenir au second tour). Fini l’indépendance, se rallier à la gauche lui paraît la seule voie possible. Les Régionales méritent-elles le sacrifice de la grande idée qui présidait à la naissance de la troisème voie ? Troisième voie, troisième vie. J’affirme que non.

Cela me fait dire qu’elle ne comprend rien à la démarche du Mouvement Démocrate qui est au contraire de rester au centre, sauf à nouer quelques alliances de mandature lorsque l’on soutient des projets locaux. Il est à craindre qu’elle n’ait jamais compris la philosophie intransigeante du MoDem pour s’être opportunément ralliée à Europe Ecologie et pour proposer aujourd’hui de livrer le MoDem aux socialistes !

« Je me bats pour la construction d’un espace écolo-démocrate, dit-elle, c’est la voie nouvelle« . Eh bien, je ne suis pas d’accord. L’écologie n’est pas à part ; elle fait partie de la conscience du Citoyen et s’il faut créer une force nouvelle, c’est un espace citoyen démocrate.

Contrairement à Corinne Lepage, je ne vois pas le nouvel espace à l’extérieur du Mouvement Démocrate mais en son sein. Il s’agirait d’aménager un espace au MoDem consacré aux débats citoyens, pour les adhérents mais aussi les simples sympathisants venant échanger sur le ton libre que l’on trouve sur les médias citoyens comme Agoravox (mais les incivilités en moins).

Un tel espace, ouvert à la parole du Citoyen (non élu, non cadre), serait un retour aux sources en quelque sorte du mouvement. Evidemment, les choses seraient claires dès le départ. Pas question de jouer les francs-tireurs, pas de taupes non plus. Il s’agit de ne pas contrarier le projet présidentiel de François Bayrou pour 2012 à deux ans seulement de l’échéance-clé, ni les élections législatives qui suivront. Ensuite, chacun fera comme il l’entendra. Mais jusque-là, le pacte ne saurait être rompu.

Si un espace citoyen démocrate était ouvert, je serais partant pour y prendre la part du travail qu’on me demandera, à participer et à animer des réunions. Voilà, c’est dt. On ne peut pas se contenter toujours d’écrire des articles derrière un clavier. Il vient un moment où il faut agir. Il se trouve qu’en ce moment le MoDem a besoin de nouvelles énergies, d’une bouffée d’oxygène.

Un espace citoyen démocrate, incluant l’écologie, c’est la voie nouvelle et je m’y tiens prêt.

Et vous, qu’en pensez-vous ?

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
Cette entrée a été publiée dans Non classé. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Un espace citoyen démocrate, incluant l’écologie, c’est la voie nouvelle !

Laisser un commentaire