L’amour ça vous vient pas souvent

I

L’amour ça vous vient pas souvent,
Ça vient comme un grand coup de vent.

Ça vous laboure, ça vous essore.
Mais la chose prend un bel essor

Vous emporte dans sa tempête
Et vous fait chavirer la tête.

II

L’amour ça vient que quelquefois
Perché sur son grand palefroi,

Ça vous torture, ça vous transperce
Ça fait de vous le roi de Perse.

Et le lendemain un mendiant
Amoureux comme un étudiant.

III

L’amour c’est comme une catin
L’amour ça revient un matin.

Et ça vous tire sur la manche
Mais ça travaille pas le dimanche.

Alors l’amour ça vous laisse seul
Pour finir et jusqu’au linceul.

Voris Bian 12 janvier de l’an 2012

 

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
Cette entrée a été publiée dans Mes créations musicales et poétiques. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire